Echochirurgie du Canal Carpien

Un nouveau traitement, une alternative à la chirurgie classique

Qu’est ce que le syndrome canal carpien?

Le syndrome du canal carpien correspond à la compression du nerf médian lors de son passage au sein d’un canal anatomique du poignet, le canal carpien.

Le nerf median est le nerf de la pronation, de la flexion du pouce, de l’index et du majeur ; de la flexion du poignet.  Ce nerf chemine au sein du canal carpien, canal étroit situé juste au-dessus du poignet, constitué d’un plancher osseux et d’un toit ligamentaire. En cas de syndrome du canal carpien, le canal commence à se rétrécir, ce qui comprime le nerf et entraîne l’apparition de symptômes.

Les troubles ressentis se caractérisent par des engourdissements des 3 premiers doigts (pouce, index, médius) et du bord externe du 4ème doigt, des sensations de fourmillements, de brûlures, volontiers plus fréquentes la nuit ou au réveil. S’y ajoutent des douleurs de la main qui souvent remontent vers l’avant bras, le coude, voire l’épaule. Quand la maladie évolue, apparaissent une certaine maladresse, une perte de la sensibilité, voire un déficit de mobilité du pouce avec une fonte musculaire, signant la sévérité de la compression du nerf.

Qu’est ce que l’echochirurgie?

 

L’echo-chirurgie est une nouvelle technique d’échographie interventionnelle qui permet de réaliser la même intervention de libération que les techniques classiques mais sous guidage de l’imagerie par une incision millimétrique. Il n’y a plus d’incision large ou d’ouverture des plans cutané mais uniquement le passage d’un micro instrument sous anesthésie locale.

Ce traitement mini-invasif sous guidage continu sur écran de l’échographie de réaliser l’intervention par une simple incision cutanée millimétrique.

Les principaux avantages de l’écho-chirurgie?

  • Une grande sécurité du geste chirurgical sous guidage échographique.
  • Une diminution de la taille de l’incision (2mm) avec une cicatrice dix fois plus petite.
  • L’ablation du pansement dès le 3e jour post intervention.
  • Une diminution des douleurs post-opératoires.
  • Une reprise plus rapide des activités quotidiennes.

Le geste ce fait en moins de dix minutes. Le radiologue fait une incision de deux millimètres au pli du poignet, ensuite, sous guidage échographique, à l’aide d’un petit instrument, il libère le nerf médian comprimé en sectionnant le ligament annulaire du carpe.

 

Le patient rentre chez lui deux heures après l’intervention avec un pansement, qu’il retire lui même 3jours après.

Il n’y a aucun soin infirmier, aucun fil de suture à faire retirer.

On peut reprendre les activités quotidiennes dans la semaine qui suit. Le travail et les travaux de force sont repris progressivement dans les quinze jours qui suivent en fonction de la récupération.

«L’échographie a fait d’énormes progrès de précision et de miniaturisation ces dernières années et nécessite moins de matériel que l’endoscopie. C’est le stéthoscope de demain, et les gynécologues, rhumatologues, médecins du sport ou cardiologue interventionnel l’ont déjà adopté.» Dr David Petrover.

Les autres pathologies traitées par l’échochirurgie

Communications scientifiques

Centre du Canal Carpien

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Cliquez sur l’icone pour prendre rendez-vous